Création CIRCE de DESMARETS

Henry Desmarets,

Page à la Cour de Louis XIV où il suit l’enseignement de Maitres comme Pierre Robert, Henry du Mont ou encore Jean-Baptiste Lully, Desmarets envisage longtemps un avenir et une carrière à la Chapelle Royale de Versailles. Impliquer dans une affaire de mœurs, Il doit en 1699 affronter la justice et fuir la France pour éviter la potence !

Circé est une Tragédie lyrique en un prologue et 5 actes, composée et présentée au public parisien avant ces évènements rocambolesques au mois de novembre 1694. Elle reste une des deux tragédies avec « Didon » qui ont forgé le savoir faire et la notoriété de l’homme.

D’inspiration Lulliste, cette partition est composée sur un livret de Madame de Saintonge, chose rare, une femme ! Circé n’échappa pas à la critique parisienne et malgré une présence renouvelée du Dauphin de France aux représentations, signe de son appréciation, le public trouva simplement la « musique bonne et les vers froids » !

L’œuvre était pourtant ambitieuse, demandait de nombreux solistes aux qualités théâtrales accomplies, un chœur et un orchestre fourni (42 instrumentistes répartis en famille de cordes, de flûte à bec et de viole de gambe), l’œuvre se concentre sur l’épisode de la rencontre entre Ulysse et la magicienne, de nombreux changements de décors et mouvements de machinerie à vue était envisagée : 8 !

Henry Desmarets,

Page à la Cour de Louis XIV où il suit l’enseignement de Maitres comme Pierre Robert, Henry du Mont ou encore Jean-Baptiste Lully, Desmarets envisage longtemps un avenir et une carrière à la Chapelle Royale de Versailles. Impliquer dans une affaire de mœurs, Il doit en 1699 affronter la justice et fuir la France pour éviter la potence !

Circé est une Tragédie lyrique en un prologue et 5 actes, composée et présentée au public parisien avant ces évènements rocambolesques au mois de novembre 1694. Elle reste une des deux tragédies avec « Didon » qui ont forgé le savoir faire et la notoriété de l’homme.

D’inspiration Lulliste, cette partition est composée sur un livret de Madame de Saintonge, chose rare, une femme ! Circé n’échappa pas à la critique parisienne et malgré une présence renouvelée du Dauphin de France aux représentations, signe de son appréciation, le public trouva simplement la « musique bonne et les vers froids » !

L’œuvre était pourtant ambitieuse, demandait de nombreux solistes aux qualités théâtrales accomplies, un chœur et un orchestre fourni (42 instrumentistes répartis en famille de cordes, de flûte à bec et de viole de gambe), l’œuvre se concentre sur l’épisode de la rencontre entre Ulysse et la magicienne, de nombreux changements de décors et mouvements de machinerie à vue était envisagée : 8 !

Ecouter / voir

Autre concert

Voir tous les Évènements

 

Durée : 3 heures

DIRECTION

Sébastien d’Hérin

SOLISTES

Circé : Gaëlle Arquez

Aréthuse : Caroline Mutel

Elphénor : Nicolas Courjal

Ulysse : Sébastien Droy

Eolie : Hélène Carpentier

ORCHESTRE ET CHOEUR

Les Nouveaux Caractères

EXTRAIT DE PRESSE