Location d'instrumentsMentions LégalesPolitique de confidentialité

ensemble baroque lyrique

Livietta Livietto

G.B Pergolese


Nouvelle création disponible depuis janvier 2022

Travestissement burlesque et roueries en tout genre, rien ne manque à Livietta Livietto. Après avoir livré l’œuvre majeure du Stabat Mater de Pergolese dans une mise en scène alliant danse et cirque, Les Nouveaux Caractères se lancent dans une nouvelle création originale.

Ils choisissent cette fois l’interlude bouffe Livietta e Tracollo de ce même grand compositeur et s’inventent une histoire dans laquelle deux clowns sont parachutés dans l’univers de la musique baroque. La confrontation frotte, pique, fait des étincelles, questionne l’air de rien la liberté d’expression et le genre, pour terminer en fanfare opératique. Sur les planches dès la saison 2022, ce spectacle est une expérience qui ne laisse pas indifférent, à commencer par ceux qui le jouent… !  

L’histoire

Livietta décide de traquer et d’anéantir Tracollo, un séduisant brigand dont elle veut se venger sous prétexte qu’il aurait volé et blessé gravement son frère. Pour le piéger, elle se travestie en noble français pendant que lui se métamorphose en mendiante pour s’enfuir sans encombres. Chacun des deux protagonistes va ruser pour se débarrasser de l’autre dans un jeu de double travestissement désopilant. L’intervention de deux clowns n’aidant en rien une situation déjà bien compliquée. C’est pourtant eux qui, à l’insu de leur plein gré, trouveront la clef du happy-end !

« une énergie indéniable pendant une heure pleine de pirouettes et digressions. » Le Dauphiné

«  Vous saurez pourquoi le public souriait encore en quittant la salle » Baronne Samedi

Baroque et clowns

« L’œuvre centrale de notre création Livietta e Tracollo est un interlude bouffe, on pourrait presque la qualifier anachroniquement d’opérette. Elle renvoie à la musique de foire ou de Commedia dell Arte d’origine et d’inspiration italienne, un art de la scène à part ou l’interprète improvisateur se joue respectueusement du cadre fixé par l’auteur compositeur. »
Sébastien d’Hérin, chef d'orchestre

" Traditionnellement marginal, le clown fait écho à la musique insolente et espiègle de Pergolèse. Dans son langage apparemment naïf on retrouve sous le rire, la nostalgie, et sous l’intrigue amoureuse les enjeux de pouvoirs. Celui de se travestir, d'intervertir les rôles, les sexes, les hiérarchies sociales, de brouiller les frontières entre réel et imaginaire. Des rituels antiques aux performeurs queer en passant par la mode des castrats, cet art fantaisiste bouscule nos traditions et offre à conquérir « la place de l'autre ». "
Caroline Mutel - Metteuse en scène"

Infos

De 7 à 77 ans

D’après "Livietta e Tracollo" de Giovanni Battista Pergolesi
Direction musicale : Sébastien d’Hérin
Mise en scène : Caroline Mutel

Solistes : Caroline Mutel (soprano) & Arnaud Richard (basse)
Clowns : Nino (Lionel Riou) & Rosetta (Naton Goetz)

Violons : Armelle Cuny et Roxana Rastegar
Violoncelle : Frédéric Baldassare
Basson : Florian Gazagne
Clavecin et orgue : Sébastien d'Hérin

Scénographie et costumes : Adeline Caron
Création son : Félix Perdreau & Marc Baron
Création lumière : Valérie Sigward

Avec le soutien du Vellein Scènes de la Capi (Isère 38), du théâtre de la Renaissance (Oullins 69) et de la Cité de la Voix (Vezelay 89).
Le projet est également soutenu par le Ministère de la Culture / Direction régionale des affaires culturelles Auvergne – Rhône-Alpes, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et le CNM (Centre National de la Musique) et la SPEDIDAM.